L’émotionnel

Le mot chinois NeiYin se traduit littéralement par causes internes des maladies, des causes qui sont essentiellement de nature émotionnelle. La Médecine traditionnelle chinoise (MTC) les qualifie d’internes parce qu’elle considère que nous sommes en quelque sorte maîtres de nos émotions, puisqu’elles dépendent de nous bien plus que des facteurs extérieurs. À preuve, le même événement extérieur pourra déclencher une certaine émotion chez une personne et une émotion complètement différente chez une autre. Les émotions représentent des modifications de l’esprit en réponse à une perception très personnelle des messages et des stimulus de l’environnement.

À chaque émotion son Organe

Cinq émotions fondamentales (décrites plus en détail, ci-dessous) peuvent causer des maladies quand elles sont en déséquilibre. En accord avec la théorie des 5 éléments, chaque émotion est associée à un organe qu’elle peut affecter particulièrement. En effet, la MTC conçoit l’être humain de façon globale et ne fait pas de séparation entre le corps et l’esprit. Elle considère que chaque Organe joue non seulement un rôle physique, mais possède aussi des fonctions mentales, émotives et psychiques.

  • La colère (Nu) est associée au Foie
  • La joie (Xi) est associée au Cœur
  • La tristesse (You) est associée aux Poumons
  • Les soucis (Si) sont associés à la Rate/Pancréas.
  • La peur (Kong) est associée aux Reins.

Si nos Organes sont équilibrés, nos émotions le seront aussi, et notre pensée sera juste et claire. Par contre, si une pathologie ou un déséquilibre affecte un Organe, nous risquons de voir l’émotion associée en subir les contrecoups. Par exemple, si une personne accumule trop de chaleur au Foie parce qu’elle consomme beaucoup d aliments de Nature chaude comme des plats épicés, des viandes rouges, des aliments frits et de l’alcool, elle pourrait devenir colérique et irritable. En effet, de la Chaleur excessive dans le Foie y causera une augmentation du YANG, ce qui peut déclencher des sentiments de colère et d’irritation. Dans ce cas, aucune raison émotive extérieure n’explique l’apparition de ces sentiments : c’est un problème de nutrition qui créé un déséquilibre physique, lequel aboutit à un déséquilibre émotionnel. Dans un tel cas, on peut présumer qu’une psychothérapie ne serait pas d’une grande utilité pour cette personne.

Par contre, dans d’autres situations, il peut être important de traiter l’aspect psychologique. Cela se fait généralement par l’intermédiaire d’une approche énergétique – puisque les émotions sont une forme d’Énergie. Pour la MTC, il est clair que les émotions sont mémorisées à l’intérieur du corps, le plus souvent à l’insu de notre conscience. On traite donc habituellement l’Énergie sans devoir passer par le conscient (contrairement à la psychothérapie classique). Cela explique également que la digiponcture d’un point puisse, par exemple, entraîner des pleurs inexplicables, mais ô combien libérateurs! Pendant une psychothérapie, il peut donc être bénéfique de traiter, de façon complémentaire, l’Énergie de l’ensemble du corps.

Des émotions qui deviennent pathologiques

Si le déséquilibre d’un Organe peut perturber les émotions, l’inverse est aussi vrai. La MTC considère que vivre des émotions est normal et important, et qu’elles font partie de la sphère habituelle d’activité du mental. Par contre, bloquer l’expression d’une émotion, ou au contraire, la vivre avec une intensité excessive ou sur une période anormalement longue, risque de déséquilibrer l’Organe qui lui est associé et de créer une pathologie physique. En termes énergétiques, on parle d’un dérèglement dans la circulation des substances, en particulier du QI.

Par exemple, si une femme vit le deuil de son mari, il est normal qu’elle soit triste et qu’elle pleure. Par contre, si après plusieurs années, elle est encore extrêmement triste et qu’elle pleure à la moindre évocation de l’image de cet homme, il s’agit d’une émotion vécue sur une trop longue période. La tristesse étant associée au Poumon, elle pourrait occasionner de l’asthme. D’autre part, le cœur ayant besoin d’un « minimum » de joie, son émotion associée, il se pourrait que la femme éprouve des problèmes comme des palpitations cardiaques.

Le déséquilibre d’une des cinq émotions « fondamentales » identifiées par la MTC, ou le dérèglement de leur Organe associé, peut causer toutes sortes de problèmes physiques ou psychologiques que nous vous présentons succinctement. Rappelons que les émotions doivent être prises dans leur sens large et qu’elles incluent un ensemble d’états émotifs connexes .

Conclusion:

Dans l’énergétique Chinoise, le client est abordé de manière globale en tenant compte du facteur émotionnel responsable en grande partie des déséquilibres du corps. Cette prise en compte accompagnera le soin dans la séance de réflexologie plantaire. le lâcher prise et l’acceptation seront un pas vers l’homéostasie.